Le mariage civil

Jusqu'à la révolution, seul le mariage religieux était reconnu. Les registres paroissiaux tenaient lieu d'état civil.

En 1792, une loi instaure le mariage civil devant une autorité républicaine. Le code civil napoléonien définit en 1804 les conditions du mariage.

Jusqu'en 1970, le mariage a placé la femme sous l'autorité de son époux. La pleine égalité entre les époux est assurée depuis 1970 grâce aux réformes sur le mariage engagées et qui ont abouti à l'égalité entre les époux.

Depuis avril 2006, le mariage ne peut être consenti entre deux personnes qu'à condition qu'elles aient 18 ans l'une et l'autre. Toutefois une dispense d'âge peut être accordée pour motif grave (une grossesse par exemple).